Une étoile de plus dans notre ciel

Une étoile de plus dans notre ciel…

Mon mari vient de perdre sa grand mère 😥

Bien plus qu’une grand mère elle était le pilier de la famille : Toujours souriante, toujours aimante. Elle a construit une famille pleine d’amour et de solidarité, de tolérance et d’humanité, elle a construit SA famille.
J’ai l’honneur aujourd’hui d’en faire partie et je suis tout autant peinée de devoir vivre ce deuil.

La maladie ces derniers temps prenait le pas sur elle et petit à petit elle lui cédait ses forces.

Aujourd’hui, elle nous a quitté.

Partie rejoindre les étoiles pour veiller de là haut sur sa famille qu’elle chérissait tant.

Je ne suis pas croyante, mais j’ai besoin de croire qu’il existe quelque chose, que les êtres qui nous sont chers ne disparaissent pas complètement de nos vies. De cette manière là il me suffit de lever la tête vers le ciel pour (savoir) sentir qu’ils sont là. Je peux leur parler quand j’en ai envie, quand j’en ai besoin et je sais qu’ils veillent sur moi.

Et on sait qu’elle veillera toujours sur nous tous.

Malheureusement, on doit l’expliquer aux enfants. On ne peux simplement pas leur dire : « on va en vacances chez papi et mamie ». Même si ils sont petits ils ne sont pas dupes. Ce n’est plus les vacances et nous y sommes allés 1 mois auparavant présenter notre petit bébé !! Leur mentir n’était pas une option non plus. Mais voilà, nous devons faire ces 1000km tout de même pour pouvoir nous recueillir en famille et lui dire un dernier adieu.

Mon mari étant effondré m’a demandé de l’aide pour leur annoncer car il ne s’en sentait pas capable.

Une chose est sûre, pour nous adultes même si celà nous est difficile on sait ce qu’est la mort. Mais nos petits bouts tout innocents, eux sont ils au courant ??
J’ai d’abord cédé à la panique, fort probablement car je n’avais moi même pas réussis à passer le cap de l’acceptation. J’ai demandé à mes copinautes de l’aide, regardé des forums, etc…Puis j’ai relativisé ouvert les yeux. Nos enfants sont des petits « nous », si nous sommes tristes ils doivent le savoir nous ne devons pas leur cacher car leur montrer que nous leurs parents savons exprimer nos émotions leurs permettra à eux mêmes de le faire !! Puis aussi car ils doivent savoir ce qu’il se passe dans notre famille, ils en font partis !!

Nous avons décidé de leur annoncer le plus simplement possible. Nous n’avons pas pu leur dire le soir même car au moment du coucher je trouvais ça un peu difficile à encaisser puis avec la fatigue et nos émotions c’était trop compliqué. Donc nous en avons parlé au reveil.
Je leur ai parlé chacun séparément afin de pouvoir répondre à leurs questions sans qu’ils soient influencés les uns et les autres. L’annonce était la meme et la plus simple :  » ce matin, on part chez papi & mamie parce que Mémé est morte. On a tous besoin d’être ensemble parce qu’on a tous beaucoup de peine.  » (ne pas le lire froidement hein ! Nous étions tout pleins d’émotions ça prenait vraiment son sens !!)

Mon grand (7 ans) : il a plutôt bien réagi. Trés intellect, il m’a demandé pourquoi ? Je lui ai donc répondu qu’elle avait une grave maladie qu’elle n’a pas réussi à combattre. De lui même il en a déduit que nous ne la verrions plus et que son cœur avait cessé de battre. Il avait entendu, il s’est levé…

Il est allé chercher number 2 (5 ans) « va voir maman elle a quelque chose d’important à te dire » : sa réaction a été inattendue. Après l’annonce il m’a demandé « Et Pépé ?? Alors il est tout seul ?? « . Il avait bien compris et fait le chemin des conséquences. Il a ensuite eu besoin de savoir pourquoi, mon grand a voulu lui expliquer je l’ai laissé le lui dire.

Puis ils sont allés chercher la mini (3 ans), quant à elle se fut, comment dire ??!! Particulier. « Mémé mort, mémé patie (moue d’enfant triste), mémé mort (tête qui tombe sur le côté les yeux fermés la langue entre les lèvres genre « je suis morte ») ». Euh….pas tout à fait comme ça mais oui ma puce.

Une fois regroupés, ils ont voulu savoir :

– Pourquoi ? J’ai senti que c’était pas suffisant !!

Je leur ai expliqué qu’elle était malade et qu’elle était trés âgée. Que chaque être humain naissait, vivait puis mourrait. Que c’était l’ordre naturel de la vie. Que c’est pour cette raison qu’il fallait profiter au maximum de chaque journée pour rendre ces instants de vie agréables. Qu’il faut vivre aujourd’hui de la meilleure façon qu’il soit et faire les bonnes choses, s’investir pour un bel avenir et surtout donner de l’amour et en recevoir.

– Elle est où ?

Je leur ai dit qu’elle était encore à l’hôpital, en attendant d’être au cimetière. Mais je leur ai expliqué aussi que les souvenirs qu’ils ont d’elle resteront en eux.

Mon grand m’a alors dit, « son corps sera au cimetière et son esprit dans le ciel ». Je lui ai donc précisé que si il avait envie de croire à ça il le pouvait. Que c’était ce que moi je pensais, que son esprit s’était transformé en étoile mais que chacun d’eux était libre d’imaginer la suite pour mémé de la façon qu’ils le souhaitent.

Ils m’ont alors dit, presque à l’unisson, « on peut aller voir pépé, on veut lui faire un gros câlin parce qu’il a perdu sa chérie ».

L’annonce était passée, le choc encaissé et compris…la suite devant nous.
Le deuil de l’adulte commence alors…mais on sait qu’elle veille sur nous alors on n’avance sans crainte.

Il y a une étoile de plus dans notre ciel 😘

On t’aime Mémé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s